Benoit Rouer né le 4 mai 1964 à Namur en Belgique, est un poète, peintre et plasticien. En 1978, sa famille émigre en Montérégie, région sud de la province de Québec, Il y fréquente l'école polyvalente Arthur Pigeon dans la petite ville de Huntingdon, puis entame des études  sporadiques au collège de Valleyfield. En 1984, il poursuit des études de lettres à L'UQUAM (Université du Québec à Montréal) durant lesquelles il s'intéresse essentiellement à la poésie. Installé en France dans les années quatre-vingt-dix, il découvre l’exposition d'art singulier au Salon d'Octobre de Montauban en 1994 et s’initie au collage. En 2001, il s'inscrit à l'Ecole des Mines de Carmaux et débute une formation de Matiériste-coloriste.En 2007, lors d'une résidence et d'une exposition collective en Allemagne, dans la ville de Jena, il parachève la rédaction d'un poème intitulé "Le lièvre et le lézard". En 2011, c'est au Pavillon Adélaïde qu'il présente sur quatorze panneaux de bois imprimés, un long poème intitulé Le Christ aux Oliviers inspiré des quatorze stations du Chemin de Croix relatés dans la Bible.

Sa peinture issue d'une mémoire personnelle faisant régulièrement allusion à des scènes poétiques ou littéraires, il intégre dans une matière texturée ou dépouillée des formes, traces, signes ou animaux associés à des matériaux tels que le zinc ou le cuivre. (Série des Tentatives). Dans l'optique que l'effacement d'une image pourrait faire l'objet d'une volonté consciente, son travail s'apparente alors à la méthode des palimpsestes utilisée par les copistes du moyen âge et d'une façon plus générale à l'univers introspectif de la peinture et la poésie contemporaine.

En 2016, A partir d'un choix d'objets fétiches auxquels il donne une place centrale, il réalise en compagnie de la céramiste Pauline Jurquet, la série des aquariums. (Installations). A travers cette proposition, c'est la conviction pour les deux artistes de pouvoir conserver une démarche personnelle dans le travail en commun tout en se désintéressant de leur médium habituel. Sortes de wagons roulants réunis sous le thème du passage, les aquariums représentés par des volumes en plexiglas, abritent des compositions à base d'objets et de matériaux issus de la mémoire collective (baignoire, valises, cire, miroirs...). De cette expérience naîtront à la fois une coopération de plus en plus étroite ainsi qu'un lieu auquel ils donneront le nom de Bicéphale. Vaste bâtisse implantée dans un parc botanique, le Bicépale devient en même temps que leur nom d'artistes, un terrain de présentation et de recherche artistique contemporaine. 
   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Copyright ©2022 Benoit Rouer - Artiste plasticien - Trentels - Lot et Garonne - Tous droits réservés